Les Aratars Index du Forum Les Aratars
Forum créé par les Gremlin's
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil  AbréviationAbréviation   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 Retour au site 

Aller à la page Précédente  1, 2
 
AD&D - Scénarios

Utilisateurs enregistrés: Aucun
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Aratars Index du Forum -> Scénarii
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Olivia

Modératrice des forums généraux


Modératrice des forums généraux

Sexe:Sexe:Féminin
Inscrit le: 07 Nov 2003
Messages: 3563
Localisation: En haut de mon Eva

MessagePosté le: 10 Mai 2011 8:31     Sujet du message: Répondre en citant

Scénario du 12 septembre 2010


A la sortie du portail, nous ne retrouvons pas Shakka et Tanalas dans la jungle, mais atterrissons dans un corridor pavé de dalles de pierres… Les galères continuent ! Je savais qu’il ne fallait pas faire confiance à ce maudit mage ! Pour faciliter notre avancée dans ce couloir, Tulkas tracte le corps de Bernard déposé sur son bouclier à l’aide d’une corde. En effet, il n’a pas voulu le laisser et souhaite lui offrir une sépulture digne de son courage. Par contre, bonjour la discrétion !

Nous errons depuis déjà un moment dans ce labyrinthe lorsque nous rencontrons enfin un peu d’action… Allongé sur le sol, à peine visible, un gros lézard couleur jaune brun avec une série d’épines parcourant sa colonne vertébrale et une large rangée de dents pointues longe le sol.


Je m’écrie :
Un basilic ! Tulkas ! Son regard transforme celui qui le regarde en pierre !




Tulkas lui frappe dessus en évitant tant bien que mal de se faire transformer en pierre. Mon image imparfaite n’arrive pas à perturber le basilic qui continue ses attaques tantôt sur l’un, tantôt sur l’autre…

Tout à coup, quelque chose comme des griffes se sont plantées dans mon dos et lacèrent mes chairs. Il s’agit d’une créature crée à une époque lointaine. Une aberration de l’espèce animale…



En deux coups de griffes, tout mon corps est lacéré. Heureusement que Tulkas arrive à temps pour me sauver, car je suis mal en point ! L’affreux chat et le basilic sont maintenant morts.

Un peu plus tard dans les couloirs, nous rencontrons trois bêtes boursouflées d’environ 1,20 mètre, obèses et presque imberbes. Les tâches bleues gris disséminées sur leur peau flasques nous inspirent un sentiment de dégout…



En deux coups trois mouvements, les créatures sont tuées. Cependant, une armée de ces petites bêtes moches débarquent maintenant du bout du couloir. Une nouvelle puissance monte en moi. C’est un regain d’énergie magique jamais ressenti auparavant… En un éclair, une immense sphère de feu apparait de mes mains et vient s’étendre sur les ennemis ce qui a pour effet de les incinérer en un fragment de seconde.

Je m’exclame :
Waouh !!

Tulkas pense :
J'ignorais que tu possédais ce sort et cette puissance !


Le chemin change maintenant… Des escaliers nous mènent (avec difficulté « à cause » du corps de Bernard) dans une petite salle contenant une échelle débouchant sur une petite trappe.
Tulkas va hisser le corps de Bernard d’un étage à l’autre à l’aide de ma corde. Mais avant cela, il va voir s’il n’y a pas de grabuge en haut…

Après avoir monté l’échelle, il arrive dans un entrepôt qui lui est étrangement familier et pour cause ! Tout indique qu’il s’agit de celui de ses parents, il y a plus de 18 ans ! Un bruit de bataille fait rage à l’extérieur. Après une rapide inspection, les caisses contiennent des poteries comme ce que commerçaient ses parents. Décidément, tout ceci est incompréhensible. En plus cet entrepôt est de nos jours aux mains d’un groupe de voleurs, du moins si c'est la bonne époque et le bon entrepôt !

Après divers efforts, Tulkas et moi avons pu monter le corps de Bernard par la trappe grâce à la corde et mon ingéniosité.
Dehors quatre gardes du Poing Enflammé avec le duc Eltan en personne, Ambre et Jozan entourent les parents de Tulkas, Hervé et Sylvie ! Impossible ! Ils sont morts voilà des années de cela ! De nombreux gardes du poing enflammé se battent contre des araignées géantes, des dretchs en grand nombre et deux Glabrezus. Un groupe de quatre aventuriers apparemment de passage tentent de s’approcher des Glabrezu pour venir en aide à la garde mise à mal.

Ambre a un visage jeune et non ridé comme ce serait le cas si nous avions remonté le temps. Mais dès lors pourquoi les parents de Tulkas sont-ils en vie ? Kamir, le frère de Katonis, avec sa taille modeste et ses cheveux noirs, porte encore cette immonde robe avec le symbole de Shar sur le sein gauche. Tulkas l’avait pourtant tué, et à deux reprises ! A sa gauche s’avance sans doute Katonis sa sœur. Une femme au visage lisse et d’une grande beauté, amurée d’une plate noire. Un disque de la nuit pend à ses côtés, l’arme de prédilection de Shar.
Devant lui s’avance un homme qui émane une grande puissance. Son aspect d’homme bedonnant avec un simple bâton carré ne laisse pourtant pas spécialement voir de puissance, pourtant son aura...

Hervé porte encore le bandeau avec la première partie de la Souffrance, la fameuse gemme tant recherchée. Mais si Kamir est présent à cette guerre et que l’on est dans le passé, comment pourrait-il croire dans le futur que Tulkas l’a en sa possession ?
Ambre ne reconnaît pas Tulkas malgré son aspect juvénile. Tulkas confirme à ce moment là ses doutes. Nous sommes donc malgré tout dans le passé. Ceci dit Ambre possède son bâton du futur et non celui que Tulkas a vu lors de leur première rencontre… Ce serait donc le futur ?! Il y a des choses qu’Ambre va devoir expliquer à Tulkas !

Tulkas avance pour combattre le mage mais le duc le lui déconseille en posant son épée sur son plastron.

Ambre intime l’ordre au mage de partir en faisant apparaitre une sphère noire de ses mains. Le mage, après avoir mis Hervé en lévitation, a fait de même avec une hallebarde. Il a alors menacé Hervé avec cette hallebarde en la posant sur son cou. Ambre lui fait part que la pierre ne peut être prise et que malgré tout ses efforts il ne pourra la voler ! En effet, seul le propriétaire de la pierre peut la donner. Le mage décapite Hervé, tandis qu’au même moment, Ambre déclenche les enfers avec le sort qu’il tenait dans les mains !
Le champ de bataille est réduit à une plaine chaotique. C’est un enfer à vivre et à voir après coup. Katonis et Kamir s’enfuient à moitié en feu et Tulkas n’arrive pas à les rattraper.

Après une brève question, le Duc Eltan nous révèle que nous sommes en 1356. Donc nous sommes bien dans le passé. Tulkas a vaguement évoqué notre voyage dans le passé. Jozan quant à lui semble connaître mon nom et nous dit que nous serions « au croisement ». Sans plus d’explication, il nous faut agir pour les gardes et Sylvie.

Commence un travail de guérison et de déplacement des morts de chaque camp.

Sylvie est en train de hurler dans l'entrepôt, Jozan tentant de récupérer la tète d’Hervé des mains de Sylvie lui caressant désespérément les cheveux. Selon Tulkas, aucune aura maléfique n’émane de Sylvie pour le moment.

Quant au groupe d’aventuriers présent, il est à déplorer la mort de leur prêtre en plus des nombreux gardes. J’apprendrai un peu plus tard que ces aventuriers sont venus prêter main forte lorsqu’ils ont entendu du grabuge. Ils n’ont de toute évidence rien à voir avec notre histoire, mais se trouvaient là au moment où l’on avait besoin d’eux. Ils repartiront et essayeront de ressusciter leur ami prêtre de Kelemvor, sous mes conseils.

Après ce bref nettoyage, Tulkas s’est isolé pour méditer sur une caisse. Jozan est venu le chercher pour une réunion. Le duc, le capitaine La Balafre et Ambre sont aussi présents.

En résumé :
Nous avons fait un bon de quinze ans dans le passé, deux ans après le départ de Tulkas pour Athlaka. Son père a été mis à mort devant ses yeux et sa mère s’accroche désespérément à la tête de son défunt mari. Beaucoup de gardes ont péri pour eux et Tulkas a une grande dette à l’égard du Poing Enflammé. Les quatre ducs en personne se sont risqués pour eux !
Jozan et Ambre ont eu la même vision en songe : Tulkas, moi-même et deux compagnons (sans doute Rok et Kidomen) devrions découvrir les deux morceaux de la Souffrance dans vingt ans. Donc deux ans après notre « date de départ ». Comment avons-nous pu voyager dans le passé ? Nul ne le sait ! Jozan et Ambre ont donc menti à Tulkas dans le passé et donc dans leur futur. Ambre n’a jamais été vieux et travaille depuis toujours pour le poing enflammé. Mais dans quel intérêt ?
Jozan mentira donc à Tulkas sur plusieurs points lors du retour de son « jeune lui » à Baldur dans treize ans. C’est bien compliqué !

Après plusieurs semaines où Tulkas a tenté de nettoyer l’entrepôt de ses parents sans résultat, son oncle est venu et ils ont conclu le transfert de sa mère chez lui pour plus de confort. Le massacre donnera lieu à un dégout de cet entrepôt et cela explique la présence des voleurs (en plus des souterrains plutôt utiles pour eux). La pierre ne peut être volée ou prise par la force tant qu’elle est portée. Elle doit être donnée pour être prenable. Jozan a du utiliser un sort de miracle pour permettre que les dieux eux-mêmes reconnaissent la légitimité d’appartenance à la fois à Sylvie et à Hervé. Si la possession par la force ne peut être, elle est parfaitement volable (lorsqu’elle n’est pas prostrée) comme cela fut le cas pour les paladins dans le trésor de Mirkraag.

Ambre est à même de faire disparaître de la vue la tête d’Hervé grâce à un sort d’invisibilité. Elle sera toujours existante mais plus visible. Le cauchemar de Tulkas lui fait revivre chaque nuit la mort de Sylvie. Mais il fini par en comprendre les détails qui lui avaient échappés à l’époque : à l’apparition du Glabrezu, la tête d’Hervé était toujours en la possession de Sylvie. L’apparition du Glabrezu serait dès lors une coïncidence. Mais une bien drôle de coïncidence.

Tulkas est venu me réveiller pour me parler de ces nouveaux détails. Nous sommes allés voir Jozan dans sa chambre en pleine nuit. Il semble que seul un mage ou un prêtre soit à même d’ouvrir un portail et de lancer un sort ne laissant qu’os et poussière suite à la mort d’une personne. Mais nul ne serait à même de le faire en un seul instant. Divers objets auraient été cachés sur Sylvie pour que divers mots de pouvoir puissent les activer par la suite. L’incantation de Jozan aurait alors provoqué l’apparition de ce portail, la mort de Sylvie et soit la convocation du glabrezu soit la dissipation de son invisibilité.

Néanmoins Tulkas ne comprends pas la zone de silence. L’aura maléfique pourrait provenir des objets eux-mêmes.

Il va donc falloir à Tulkas organiser son propre mensonge pour préserver le futur ?! Voilà qui promet d’être simple ! Et aussi savoir pourquoi son oncle va mourir de la même façon ?

Pour finir Ambre assure ne posséder qu’un bâton et pourtant le bâton ne sera pas le même le jour où Tulkas le rencontrera pour la première fois ! D’où provient donc ce bâton ? Bâton duquel était censé provenir un sort de destruction ?!
Les choses prennent un sens. Pas le sens que Tulkas aurait pu imaginer mais qu’importe. Sa vie est une toile de mensonges et de demi-vérités. Il reste néanmoins plusieurs zones d’ombre.
  • La zone de silence
  • La mort de son oncle
  • Le bâton d’Ambre
  • Quel intérêt Ambre a-t-il eu de lui mentir sur sa véritable identité ?
  • Le capitaine lui-même jouera la comédie de l’ignorance pour ce carnage le soir de l'arrivée de Tulkas.
  • Comment les objets ont pu être cachés sur Sylvie et surtout par qui ?
  • Qu’adviendra-t-il de la pierre lorsqu'on la trouvera ? Tulkas en sera t’il alors le propriétaire légitime ?
  • Où sera t-il tenu de ne pouvoir donner une sépulture digne à la tête de son père ?


_________________
Revenir en haut
Déconnecté Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Olivia

Modératrice des forums généraux


Modératrice des forums généraux

Sexe:Sexe:Féminin
Inscrit le: 07 Nov 2003
Messages: 3563
Localisation: En haut de mon Eva

MessagePosté le: 27 Oct 2011 18:06     Sujet du message: Répondre en citant

Scenario du 26 septembre 2010



La discussion avec Jozan est terminée. Nous nous excusons de l’avoir dérangé en pleine nuit et repartons nous coucher. Tulkas et moi prierons dans nos chambres respectives, cette nuit.


Je prie :
Merci Mystra de m’avoir conféré cette nouvelle énergie de magie et de m’avoir aidé une fois de plus à vaincre l’Ennemi dans la limite des pouvoirs dont tu me fais don.


Le lendemain, Tulkas et moi discutons de notre situation actuelle. Le Tulkas jeune est à Athkatla, au cœur radieux. Quant à mon moi jeune, il se situe au nord-est, aux Marches d’Argent. Je suis actuellement avec Marek, un mage qui m’a recueilli lors de mes années d’errance, et qui m’a appris à maîtriser mes pouvoirs innés. Aucune chance que nous nous croisions à cette époque, donc !

Le programme est donc le suivant : Aller trouver Jozan et Ambre pour discuter de la situation, puis trouver un moyen de repartir dans notre époque afin notamment de retrouver Rôk et Kidomen et de poursuivre notre quête de la Souffrance. Après tout, nous sommes les Défenseurs de la Souffrance !

Jozan et Ambre ne sont ni au temple d’Ilmater, ni au Poing Enflammé. Un garde nous informe cependant que nous trouverons Ambre dans l’entrepôt dans lequel le combat a eu lieu hier. Et en effet, Ambre est entouré du Capitaine et du Duc Eltan. Nous nous joignons à leur conversation, mais le Duc Eltan et le Capitaine jugent bon de se retirer et de nous laisser seul avec Ambre pour discuter de leur futur et par conséquent de notre passé.

En effet, Ambre accepte d’entendre ce qu’il se passera dans son avenir et d’en faire abstraction lorsqu’il se déroulera.

Tulkas raconte depuis le début :
Le cœur radieux m'a délégué au Poing Enflammé pour donner une nouvelle vision dans la lutte contre le crime. A mon arrivée, le Capitaine m’a envoyé voir trois elfes ayant une mission pour moi dans une auberge. Cette mission ne commencerait que le lendemain matin. En attendant, j’en ai profité pour rendre visite à mes parents. L’entrepôt de mes parents était tenu par des voleurs. Ils m’ont expliqué que mes parents avaient déménagé dans le quartier riche de Baldur. Je suis allé voir le Capitaine qui m’a alors expliqué que mon père avait été décapité et que sa tête n’a jamais été retrouvée, ni même son assassin. Depuis, Sylvie est en état de choc et refuse toute forme de nutrition. Voici le premier mensonge, Ambre. Me dire que la tête de mon père n’a jamais été retrouvée alors qu’elle était cachée dans les mains de ma mère par un sort d’invisibilité constitue le premier mensonge.
Arrivé au magasin de mes parents, je découvre mon oncle qui me fait part de l'état de ma mère. Mais je le trouve arrogant et quelque peu détaché de sa sœur. Mon oncle me concède de rencontrer ma mère à une heure précise. A mon arrivée, j’ai été mené à mal par une aura de malfaisance qui émanait de Sylvie. Tu es apparu un court instant, Ambre, dans une tenue des plus simples. En réalité, tu étais le valet de chambre de Sylvie. Jozan était là lui aussi. Il m’a confirmé que l’aura provenait bien de Sylvie. Lorsque je me suis approché pour embrasser ma mère, plus aucune forme de son n’existait, comme si un sort de silence avait été lancé sur le corps de ma mère. Jozan a évoqué l’inexistence d’une tentative de dissipation de la magie à ce moment là.


Ambre coupe Tulkas :
Tulkas, A ma connaissance, un sort de silence comporte un diamètre d’effet plus grand que l’épaisseur d’une personne.


Tulkas reprend :
Peu après tu es revenu avec mes armes, toujours vêtu en valet de chambre, puis nous suppliant en mentant sur ton passé "d'ancien mage" tu es allé cherché ce bâton finissant par une sphère verte. Jozan a commencé les passes magiques de la dissipation de la magie sur Sylvie.
A ce moment là, un Glabretzu est apparu ainsi qu'un portail, et Sylvie avait maintenant les mains chargées de la tête de mon père ornée d’un bandeau comprenant une des deux pierres de la Souffrance. Le Glabretzu a décapité net Jozan et lancé la tête de mon père dans le portail apparu à sa gauche. Là, Ambre, tu as lancé un sort de désintégration avec ton bâton. Le Glabretzu a été réduit en un tas de chair sanguinolente. Sylvie a été désintégrée et nous n'en avons retrouvé que les os. Ambre, quant à lui, est tombé dans les pommes et reste inanimé Choqué, j’ai emporté les os de Sylvie et le corps de Jozan avec sa tête posée sur son corps. Puis, j'ai pris le chemin du temple d'Ilmater avec le corps de Jozan, sa tête et les os de Sylvie enroulés dans un drap ! Rien de bien censé vis à vis de l'ordre et de la bienséance des citoyens en somme... ! Les gardes m’ont aperçu et m’ont emmené m’expliquer auprès du Capitaine.
Lors de mes explications, un petit homme entre par la porte et ressort de même une fois avoir recollé la tête de Jozan sur ses épaules. Le problème est que le garde posté de l’autre coté de la porte, n’a vu personne entrer ni sortir et encore moins la porte s’ouvrir. Le capitaine et Tulkas son pourtant formel, Jozan est de nouveau en un seul morceau et un homme est passé par la porte par deux fois. Surement un avatar d’Illmater… Jozan était ressuscité !
Autre petit détail, dans la chambre de Sylvie, tu m’as menti sur ton âge. Tu te laissais paraitre plus âgé que tu ne l’étais, suite à de nombreux sorts de rajeunissement. Selon tes dires, tu est retourné à l'âge juvénile suite à un sort echoué… Tu te faisais donc passer pour ce que tu n’étais pas en mentant sur ton âge... Deuxième mensonge.
Voilà mon récit.


Ambre répond :
Si je dois trouver une raison de me faire passer pour un valet de chambre, c’est pour rester sept jours sur sept après de Sylvie tout en prenant mon mal en patience, sachant que dans quinze ans, il y aura une solution, selon vos dires. En plus, je peux ainsi surveiller un quelconque traitre qui pourrait s’introduire dans la maison.
La vision que Jozan et moi avons eue dans nos rêves n’est qu’une vision de fin et on ne peut pas l’interpréter dans votre présent avec Rôk et Kidomen, et mon présent actuel.


Tulkas conseille à Ambre de ne pas faire abstraction de ce qu’il sait désormais sur son avenir, afin de permettre à Tulkas d’accéder à son orientation de chevalier du Calice. Il lui demande de ne pas soustraire Sylvie de cette horrible fin par la main d'un Glabrezu. En effet c’est cette vision qui permettra à Tulkas d’orienter ses choix de vie. Ambre accepte, bien entendu.

Ambre reprend :
Les raisons qui me poussent à te mentir, Tulkas, dans le futur sont les mêmes que tu as de lui dire la vérité aujourd’hui : conserver le futur.
Le sort de silence a pu être lancé par l’un d’entre nous (Jozan, un de nos mages, quelqu’un qui veillerait à la situation de Sylvie, moi-même…). Dans quel but, je l’ignore…


Tulkas souhaite poser une dernière question :
Une chose demeure très bizarre. Mon oncle a été réduit à l’état d’os, tout comme ma mère. Or, il n’a pas été impliqué dans l’histoire. A ton avis, pourquoi ?


Ambre répond :
Je ne le sais pas. Cette question restera certainement encore en suspend durant quinze années…
Pour l’heure, il nous faut repartir à votre époque et j’ai peut être une solution pour vous, mais il faut que vous me promettiez de garder le secret.
Il y a quelques années mon maître a créé un demi-plan. Il s’agit d’un lieu secret que seul lui et moi connaissons. A sa mort, mon maitre m’a légué ce demi-plan en m’offrant les connaissances pour y accéder. J’y cache quelques objets de valeurs, mais c’est avant tout un endroit de recueil pour moi.
Le temps y est immuable. En entrant dans ce demi plan, vous ne ressentirez aucune fatigue, ni aucun besoin vital. Vous ne vieillirez pas non plus. Il vous faudra y rester quinze années…
Le moment venu, je viendrai vous chercher et vous créerai un portail vous menant dans les Royaumes oubliés. Mais je dois vous prévenir : le temps vous semblera infiniment long et vous risquerez d’en perdre la tête… Mais c’est le seul moyen.


Tulkas et moi promettons de ne rien révéler à personne sur l’existence de ce demi plan, et peu réjouit de cette solution, nous nous y résolvons.
Mais avant d’y entrer, je souhaite emporter un peu de lecture. Tulkas et moi empruntons quelques livres dans la bibliothèque personnelle d’Ambre. Tulkas se décharge également de quelques armes et armures de valeur en en faisant don à la garde du Poing Enflammé pour les dédommager.

Puis, vient le moment d’entrer dans ce demi-plan pour des années de latence.
Au travers de sa bibliothèque, Ambre ouvre un portail donnant sur une salle grande de cinquante mètre de long et de vingt mètres de large. Une table immense en bois sombre entièrement polie entourée par des dizaines de chaises très confortables à haut dossier meublent la salle entièrement recouverte d’une épaisse moquette. Aux murs, il y a de nombreuses armoires, mais peu d’entre elles sont pleines.

Nous franchissons le portail est entrons dans la salle. Même si une certaine angoisse nous étreint Tulkas et moi, nous nous sentons bien ici. L’atmosphère y est agréable. Derrière nous, le portail se referme et le visage d’Ambre disparait.

Quinze années de repli et de recueillement nous attendent…

_________________
Revenir en haut
Déconnecté Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Aratars Index du Forum -> Scénarii Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

Sauter vers:  

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Merci pour le référencement à :


Referencement Gratuit    "Portail Bricabrac"    Annuaire voltzenlogel.net    Annuaire Généraliste    Gartoo
RaveCrow    Recherche Web    référencement marketing    liens sponsorisés    Annuaire KimiWeb.Net (Tolkien)    Annuaire KimiWeb.Net (Baldur's Gate)


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.